Les visiteurs internationaux propulsent les dépenses de tourisme sportif au Canada à 6,8 milliards de $

 

19 septembre 2018 (Ottawa, Ont.) – Les chiffres publiés par l’Alliance canadienne du tourisme sportif démontrent que l’industrie du tourisme sportif a continué d’exercer un effet significatif sur l’économie canadienne en 2017. Selon les tableaux de données établis sur commande à partir à partir de l’Enquête sur les voyages des résidents du Canada (EVRC) et de l’Enquête sur les voyages internationaux (EVI), le Canada a constaté une augmentation continue de la valeur du tourisme sportif, avec un total des dépenses de 6,8 milliards de $, soit une augmentation de plus de 33 millions de $ par rapport à l’année 2016.

Les augmentations les plus significatives se sont  produites dans les dépenses des visiteurs venant des États-Unis et du reste du monde :

  • Le tourisme sportif international provenant des deux marchés a poursuivi sa progression constante en 2017 en enregistrant une augmentation de 5 % sur l’année précédente;
  • Le volume de visiteurs de tourisme sportif provenant des États-Unis s’est élevé de 3 %;
  • Le volume des visiteurs de tourisme sportif d’outre-mer a augmenté de 2 %;
  • Les visiteurs internationaux ont représenté 35 % de la valeur totale du tourisme sportif au Canada, en hausse par rapport aux 27 % de l’année 2014.

« Le Canada continue d’être un pays hôte très attrayant pour de nombreuses manifestations sportives internationales, qui attirent des gens venus pour concourir, apporter leur soutien ou assister à ces événements », a déclaré Rick Traer, directeur général de l’Alliance canadienne du tourisme sportif. « Nous avons une excellente réputation pour notre expertise en matière d’accueil tant de sports d’hiver que d’été, avec des installations, des capacités organisationnelles, des bénévoles accueillants hors pair et un solide programme de soutien financier pour la tenue d’événements tant au niveau fédéral que provincial. »

Il y a également eu un effort concerté de mise en marché du Canada en tant que pays hôte de préférence pour les manifestations sportives internationales, a expliqué Rick Traer. « En travaillant de concert avec Destination Canada, le Comité olympique canadien, CBC Sports et un bon nombre de destinations partout au Canada, nous avons réussi à positionner avantageusement le Canada sur la scène mondiale, lors de congrès internationaux majeurs, tels SportAccord et d’autres. En 2017, le Canada a accueilli 41 manifestations internationales qui se sont qualifiées pour une aide financière  en vertu du programme d’accueil du gouvernement fédéral, le pays se classant ainsi au deuxième rang derrière les États-Unis seulement pour le nombre de manifestations tenues dans un même pays. Ce qui a constitué un facteur majeur de la croissance de l’industrie du tourisme sportif. »

Rick Traer s’est également dit heureux de constater que l’industrie continue de prospérer sans la tenue d’une manifestation multisport majeure en 2017. « Nous avons vu s’accroître le nombre de visiteurs de façon significative en 2015, quand le Canada a accueilli la Coupe du monde Canada 2015 de soccer féminin de la FIFA dans six villes différentes et les Jeux panaméricains/parapanaméricains 2015 à Toronto. De constater une croissance continue au cours des deux dernières années, et ce, sans un événement sportif majeur comme facteur d’attraction, démontre bien à quel point nos destinations et nos titulaires de droits sur des événements sont efficaces en matière de dépôt de candidatures et de tenue d’événements ».

Sur le plan du marché intérieur du tourisme sportif, le nombre de visiteurs de plus d’une journée en provenance du Canada est demeuré virtuellement inchangé comparativement à l’année 2016 alors que le nombre d’excursionnistes d’un jour a connu un déclin de 9 %. Tandis que la valeur globale du marché du tourisme sportif pour les voyageurs nationaux de plus d’un jour augmentait de 4 %, il y a eu une surprenante décroissance de 21 % de la valeur pour les excursionnistes nationaux d’un jour. Toutefois, comme le marché des visiteurs de plus d’un jour est significativement plus important que le marché des excursionnistes d’un jour, la valeur globale du tourisme sportif du marché intérieur n’a décru globalement que de l’ordre de 2 %.

Si l’on considère le volume total de visites de tourisme sportif par provinces, l’Ontario a attiré la part la plus élevé de visiteurs (37 %), suivi du Québec (25 %), de la Colombie-Britannique (12 %) et de l’Alberta (11 %), les autres provinces et territoires ayant attiré 16 % des visiteurs provenant de ces marchés. Les données illustrent une variation considérable dans le pourcentage des revenus provenant des visiteurs internationaux, allant d’un faible 2 % pour la Saskatchewan jusqu’à un sommet de 51 % pour la Colombie-Britannique.

Source : Enquête sur les voyages des résidents du Canada (EVRC) et Enquête sur les voyages internationaux (EVI)

– 30 –